Nom du métier :
Fashion Rebirth Designer

La mission de ce métier :
Réutiliser un vêtement pour le faire revivre en le mettant au goût du jour.
Faire en sorte que les vêtements transformés correspondent à une majorité de styles afin que la majorité de la population puisse s’habiller en réutilisant des vêtements.
Transformer les vêtements en y ajoutant de nouvelles technologies telles que des matières innovantes (ex: “soie” en fil d’araignée).
La transformation (renaissance) du vêtement peut s’opérer grâce aux nouvelles technologies et à des transformations de la coupe, mais aussi en combinant plusieurs vêtements ensemble pour n’en former plus qu’un.
Avant de transformer le vêtement, le Fashion Rebirth Designer va l’étudier, examiner et analyser ses caractéristiques en profondeur (notamment l’usure potentielle sur certaines parties du tissu) grâce à des appareils de technologie de pointe qui informeront le Fashion Rebirth Designer directement des endroits trop usés du vêtement à transformer par exemple.

Les activités réalisées sur une journée :
– Récupération des vêtements à transformer
– Analyse du vêtement (analyse technologique, de la coupe, des propriétés de la matière, de l’usure…)
– Réflexion créative (croquis, essais, tests des matières…)
– Dessin final du vêtement transformé (choix définitif)
– Envoi du projet à l’équipe de conception

Les interactions avec les autres équipes : 
Le Fashion Rebirth Designer entre en relation avec une équipe de conception qui procédera à la réalisation de son projet, et il peut discuter de ses projets avec d’autres designers de son équipe pour avoir des avis extérieurs. Il s’informe également énormément auprès des ingénieurs afin de connaître les nouvelles technologies (textiles notamment) et auprès des stylistes pour se tenir au courant des tendances.

Les qualités requises :
Créativité, ingéniosité, savoir dessiner, maîtriser les logiciels de dessin informatique et les appareils technologiques analysant les vêtements, connaître les caractéristiques et propriétés des différents matériaux, curiosité, inventivité, connaissances scientifiques, anticiper les modes à venir.

Les études requises :
Etudes d’ingénieur textile et de designer textile et de mode.

Les perspectives d’évolution :
Le Fashion Rebirth Designer a comme possibilité d’être embauché par une entreprise spécialisée, ou de travailler en free-lance, ou même de créer sa propre entreprise. Après plusieurs années d’expérience, le Fashion Rebirth Designer peut devenir chef de projet, manager d’équipe ou même directeur de la création.

Membres de l’équipe : 
Charlie LEMOINE
Laura FRODOT
Naima DIEUNOU 
Gabrielle FEAUGAS