La mission de ce métier : 

Concevoir une IA chargée de créer des jeux conversationnels personnalisés pour chaque élève à partir de l’analyse de leurs réponses et de leurs émotions…

Les activités réalisées sur un mois : 

ETUDES DE BESOINS
– Etude des besoins des profs, envies d’élèves, pour identifier les priorités en termes de matières / de sujets pour concevoir l’ AI.
– Etude des données macro-récoltées sur l’avancement des élèves dans certaines matières pour conforter ses choix de matières / sujets en terme de projet

CADRAGE (OBJECTIFS, REGLES, METHODOLOGIE)
Travailler avec des professeurs, psychologues pour définir les objectifs des jeux personnalisés, et les règles pédagogiques à intégrer dans les jeux
Définition et constitution la base de connaissance, par matières et par niveaux de classes

CONSTRUCTION
– Constitution d’une base de connaissance d’interactions entre des profs et des élèves pour aider l’IA a cadrer les échanges.
– Codage de l’ensemble des questions à reconnaître et des réponses à formuler
– Définition d’un nouvel univers (Soit un espace / voix / personnages plus ou moins imaginaires)
– Utiliser la reconnaissance faciale pour adapter les questions / réactions d’ lA en fonction des émotions de l’élève
– Permettre à l’IA en prendre en compte à chaque fois les intérêts et le profil de l’enfant avec qui il interagit.
– Concepts à illustrer (plusieurs illustrations et explications pour une seule réponse)
– Auto-dérision de l’IA / Encouragements /

TESTING
Auprès des collaborateurs et des classes pilotes.

Les interactions avec ses collaborateurs :

Les pros : profs & pedo-psychiatre
Les devs : pour programmer l’AI
Les testeurs : pour tester l’AI au fil du développement
Les business analysts : analyser les usages
Product manager : pour identifier comment on fait évoluer l’AI

Les perspectives d’évolution :

Adapter ce métier au secteur de la formation continue, aux personnes chômeurs.

Membres de l’équipe : 
Gabriel DURET
Doina CRESSEVICH
Samuel LAMBERT
Charles MAESTRACCI
Alexandre QUEANT